A l’heure de la digitalisation, les applications mobiles se démocratisent et la culture numérique de chaque individu se développe de manière exponentielle. Les applications métiers professionnelles ne peuvent rester à la traîne, elles doivent répondre aux objectifs de transformation numérique de l’organisation mais également délivrer une expérience utilisateur suffisamment attractive.

La plupart des cahiers de charges demandent désormais un travail sur l’ergonomie et l’on entend souvent parler d’améliorations ergonomiques ou de refonte de l’ergonomie des applications métiers, mais est-ce réellement suffisant ? Certes, la simplification des menus ou le choix de l’emplacement des boutons d’action peuvent améliorer l’utilisabilité d’une solution, mais ce n’est pourtant qu’une partie de ce que peut apporter une démarche UX Design. Alors pourquoi est-elle si souvent mise de côté ? Ses bénéfices sont en effet bien plus nombreux que la seule quête d’amélioration de l’ergonomie et se ressentent à l’échelle de toute l’organisation. Nous avons donc voulu démêler le vrai du faux entre UX et Ergonomie pour vous aider à y voir clair…

UX Design et Ergonomie :
quelles différences concrètement ?

L’imaginaire collectif a généralement tendance à associer UX et Ergonomie. Si ces deux notions sont trop souvent confondues alors qu’elles sont réellement distinctes, ne nous y trompons pas non plus : la démarche UX Design intègre bien évidemment un travail sur l’ergonomie qui permet d’améliorer le confort d’utilisation de l’application métier développée.

Améliorer l’ergonomie est en effet essentiel : si les boutons d’action sont plus ou moins cachés ou si les menus ne sont pas explicites, les utilisateurs perdront du temps et c’est toute l’efficience de l’organisation qui en sera dégradée. Bien penser l’ergonomie de l’application est donc à la fois une évidence mais aussi une nécessité pour la productivité des équipes. En revanche, on reste sur une vision essentiellement technique de l’application et l’on ne bénéficie pas d’une meilleure interprétation des interactions métiers qui existent entre les utilisateurs finaux et les processus.

C’est ici que la démarche d’UX Design intervient pour mieux prendre en compte tout le contexte et les enjeux applicatifs en s’intéressant davantage aux workflows collaboratifs et à la gestion de l’information. Cela va bien au-delà des considérations de conception graphique et ergonomique de l’application puisqu’elle vise à mieux intégrer les interactions au sein de l’organisation ainsi qu’avec les partenaires, fournisseurs, clients, etc. pour améliorer à la fois l’expérience utilisateur ainsi que la performance globale de l’organisation.

Quels sont les bénéfices
d’une démarche d’UX Design ?

Au-delà des considérations ergonomiques, la démarche UX Design permet de ne plus voir le projet sous ses seuls angles technico-fonctionnels mais plutôt sous celui de l’utilisateur qui revient au centre des enjeux. On adopte une approche multidimensionnelle qui fait converger la recherche du confort maximal dans l’utilisation de l’application avec la stratégie et les axes de performance de l’organisation.

Les UX Designers cherchent en effet à se mettre « à la place » des utilisateurs sur le terrain, cela permet de ne pas concevoir l’application métier sous le seul prisme de ce qu’on a imaginé en termes de fonctionnalités, mais bien d’apporter de la cohérence entre l’application développée et les processus réels. Pour cela, ces processus sont étudiés sous l’angle du préconisé, du perçu et du réel afin de pouvoir simplifier et optimiser l’exécution des tâches opérationnelles. Une manière de mieux valoriser le travail des individus plutôt que la conception technique et d’améliorer la satisfaction des utilisateurs, ce qui est souvent une source d’augmentation de leur engagement et donc de retour sur investissement (ROI) dans les projets.  

Même avec la meilleure idée du monde, une application métier mal conçue peut faire échouer un projet de transformation numérique. Découvrez les conseils de nos experts pour mettre dès maintenant l’UX Design au service d’une plus grande création de valeur dans votre organisation :

L’adhésion et l’engagement des utilisateurs sont au cœur du succès des projets de transformation numérique

Avec l’explosion des volumes d’informations à traiter dans tous les secteurs d’activité, les utilisateurs vont continuer à saisir de plus en plus de données dans leurs applications métiers mais la manière de le faire peut influer sur de nombreux éléments. Si l’on arrive à proposer des usages simples et efficaces grâce à une meilleure ergonomie, l’utilisation de l’application devient plus agréable et l’on améliore la productivité pour réaliser ses tâches. Mais si l’on arrive en plus à faire en sorte que l’expérience utilisateur dans l’application soit plus collaborative et que les interactions autour des processus métiers soient fluidifiées, on créé davantage d’engagement et d’intérêt de la part des utilisateurs qui font alors preuve d’une plus grande créativité et qui auront la volonté de faire avancer les choses.

On touche donc ici à la différence majeure entre les deux notions d’Ergonomie et d’UX Design. La première étant centrée à faire adhérer les utilisateurs à l’application métier tandis que la seconde vise aussi à améliorer leur bien-être dans leurs habitudes de travail afin de créer l’engagement nécessaire à l’amélioration de la performance de toute l’organisation. La création d’une expérience utilisateur vraiment réussie constitue un facteur clé de succès déterminant pour votre transformation numérique. Elle est une source de retour sur investissement garantie qui devraient lever les contraintes habituelles de temps et d’argent qui pèsent sur elle dans les projets.

C’est pour cela que nous proposons systématiquement d’intégrer la démarche UX Design dans nos projets, en collaboration avec l’agence Digital Ping Pong, afin de concevoir les applications métiers de nos clients en étant parfaitement centré sur l’utilisateur (notre vision User-centric by design).